jeudi 13 août 2009

D1. BODHGAYA ou l'ILLUMINATION (histoire)




BODHGAYA

ou l'ILLUMINATION 

(histoire)






Bodhgaya est un lieu serein, où l'on séjourne volontiers après avoir posé son sac dans un des monastères.
Dans le Mahabodhi temple, le banian sacré est une pousse de l'arbre sous lequel Siddharta méditait sur les excès de la vie avant d'atteindre l`Illumination.
L'histoire est célèbre.

* * *

Confronté à la réalité de la souffrance (maladies, vieillesse, mort), Siddharta Gautama est déçu par la vie profane. Il rejete famille, palais et richesse.
Voulant comprendre le véritable sens de la vie humaine, il commence une vie d'ascèse, à la recherche de la vérité.
Il suit les enseignements de plusieurs ermites et s'inflige des pratiques méditatives austères.


Son premier maître lui apprend à maîtriser le septième dhyāna, la sphère du néant. Cela lui semble insuffisant.
A Rajagraha (Rajgir), son second maître lui enseigne le huitième dhyāna, la sphère de ni perception ni non-perception.
Siddharta estime ne pas avoir trouvé la voie vers le nirvana.


Pendant six ans, Siddharta pratique des austérités physiques rigoureuses avec cinq compagnons.
Il manque mourir d'abstinence et décide de trouver une autre voie.
A Bodhgaya, il abandonne des pratiques, qui ne débouchent pas sur une meilleure compréhension du monde.
L'extrême rejet de soi ne mène pas au bonheur ultime.
Il accepte des mains d'une jeune fille un bol de riz au lait, mettant ainsi fin à ses mortifications.

Il choisit la voie du Milieu, ou moyenne, qui refuse le laxisme comme l'austérité excessive.
Ses cinq disciples l'abandonnent, se jugeant trahis.
Siddharta se concentre alors sur la méditation.
Il décide de ne compter que sur sa conscience pour le guider sur le sentier de l’Eveil et de l’Illumination.


Siddharta Gautama s'assied alors sous un pippal (Ficus religiosa).
Il fait le vœu de ne pas bouger avant d'avoir atteint la Vérité.
Il entre dans une méditation profonde au cours de laquelle il purifie complètement son esprit des conceptions fausses.
Mara, démon de la mort, s`effraye du pouvoir que cet homme obtient grâce à la paix de l'esprit.
Il pourrait délivrer les hommes de la peur de mourir...
Pour perturber sa méditation, Mara lance contre lui de terribles démons et ses filles séductrices.
En vain.
Une main posée sur le sol, Siddharta prend la terre à témoin de ses mérites passés.
Accédant à l'Eveil ou Illumination, Gautama devient le Bouddha ("celui qui est éveillé" en sanskrit).
Il nie les présences démoniaques sans les combattre, en toute sérénité.
Il affirme être parvenu à la compréhension totale de la nature, des causes de la souffrance humaine et des étapes nécessaires à son élimination.



Lionel Bonhouvrier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire